La société pharmaceutique Takeda Belgique, fleuron belge du géant japonais Takeda inaugure une nouvelle unité de production à Lessines.

Cet investissement de 118 millions d’euros dans la filiale wallonne créera 100 nouveaux emplois sur le site.

L’historique de l’usine, nous ramène à son appartenance, dans un premier temps, au groupe américain Baxter dont elle était l’implantation hennuyère dans le cadre de ses activités biotechnologiques.

Après la scission avec Baxter en 2015 pour devenir Baxalta, elle a été acquise par le laboratoire britannique Shire en 2016, qui lui-même verra ses activités reprises par Takeda en 2019, c’est alors que naît Takeda Belgique.

Avec plus de 1200 personnes employées, la filiale wallonne est aujourd’hui le 3e site de production de Takeda au monde, après le Japon et les Etats-Unis. La nouvelle ligne de production qui vient de recevoir l’agrément de l’autorité de régulation sanitaire américaine (FDA) confirme le grand intérêt de Takeda pour le site wallon.

Les activités principales de Takeda Belgique consistent au développement de traitements à base de plasma à destination de patients atteints de maladies rares et de maladies chroniques complexes. La nouvelle unité, déjà opérationnelle, se dédicace à la purification d’une protéine spécifique affectant principalement les poumons et le foie en cas de déficit. La thérapie fabriquée sur le site de Lessines offrira à vie une option de traitement importante contre la maladie génétique et héréditairement transmissible, engendrée par ce déficit. La ligne assure une traçabilité optimale grâce à son système de contrôle digitalisé et a été accompagnée d’investissements visant à réduire l’empreinte environnementale de Takeda Belgique grâce à ses 8000 panneaux photovoltaïques. Le site wallon deviendra également le premier site du géant japonais à réutiliser 90% de ses eaux usées d’ici 2023.

Ce nouvel investissement du secteur biotech /Pharma conforte également Essencia, la fédération belge des entreprises actives dans les biotechnologies et les sciences de la vie, sur la nécessité de disposer d’un personnel qualifié pour les entreprises du secteur souhaitant venir s’installer en Wallonie et donc de l’importance du projet de Centre de formation spécialisé dans les biotechs, EU Biotech School Health Hub, qui doit voir le jour au Biopark de Gosselies d’ici 2025.

Le site de Lessines qui fêtera l’an prochain ses 50 ans positionne la Wallonie non seulement comme acteur majeur dans le secteur pharmaceutique et des life sciences, mais met également en lumière l’importance, soutenue par notre région, d’un développement durable des entreprises présentes sur notre territoire.

misc.back to top back to top

Inscrivez-vous à la newsletter

Personnalisez votre expérience de navigation
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Quis ipsum suspendisse ultrices gravida.
Choisissez parmi les options ci-dessous.

Choisissez une option

Formulaire de contact Contactez-nous sur votre projet Contactez-nous via Messenger