Le gouvernement wallon vient d’annoncer son intention de dégager 20 millions d’euros dans le but de financer des primes à l’investissement pour les entreprises actives dans la fabrication de produits liés à la lutte contre le Covid

Cette mesure vise à fournir un soutien financier à tout un secteur pharmaceutique et biotechnologique qui s’est retrouvé en première ligne dans le cadre de la campagne de vaccination.

Des acteurs du secteur comme GSK, Eurogentec ou Novasep, sont ainsi concernés. Ces sociétés jouent en effet un rôle essentiel dans la chaîne de fabrication de produits tels que les médicaments, vaccins et traitements médicaux pertinents, leurs produits intermédiaires, les principes pharmaceutiques actifs et les matières premières ainsi que les outils de diagnostic.

WILLY BORSUS, MINISTRE DE L'ECONOMIE

Il s’agit de prendre en compte l’important travail accompli par nos entreprises pendant la crise, de les aider à le poursuivre, de pérenniser voire d’amplifier l’activité.

WILLY BORSUS, MINISTRE DE L'ECONOMIE

Le biopharma est le secteur n°1 en Wallonie en termes de valeur ajoutée. Avec plus de 16.000 emplois directs, dont près de 4.000 dans des PME, et 35.000 emplois indirects, il constitue 27% de nos exportations wallonnes.

Cette aide à l’investissement, à destination des PME et des grandes entreprises qui possèdent une unité d’établissement en Wallonie, sera octroyée pour la fabrication des produits suivants : les médicaments (y compris les vaccins) et les traitements médicaux, leurs produits intermédiaires, les principes pharmaceutiques actifs et les matières premières ainsi que les outils de diagnostic.

Comme  pour les aides à l’investissement classiques, il s’agira de subventions directes.
Le montant minimal de l’investissement est fixé à 50.000 €.

Le niveau de l’aide est fixé à 50 % des coûts admissibles, tant pour les PME que pour les grandes entreprises, avec un plafond fixé à 1,5 millions €.

COUTS ADMISSIBLES 

Les coûts doivent être nécessaires à la fabrication des produits liés au COVID-19, tels que :

  • l’aménagement et l’équipement de bâtiments ;
  • le matériel neuf, d’occasion ou reconditionné, et les coûts accessoires y afférents, nécessaire à la fabrication qui inclut le stockage et le transport ainsi que le conditionnement éventuel des produits ;
  • les coûts liés aux essais de mise en service des nouvelles installations de production ;
  • les coûts liés à la certification des produits.


Pour pouvoir prétendre à cette aide, le projet d’investissement doit être achevé dans les six mois suivant la date d’octroi de l’aide.

La décision d'octroi de la prime sera prise jusqu’au 30 juin 2021 au plus tard et les dossiers doivent être déposés au plus tard pour le 30 avril 2021, auprès de l'Administration.

Plus d'infos sur cette nouvelle mesure ? Contactez-nous !

Catherine SZABO

Incentives Manager

T +32 (0)81 33 28 66

misc.back to top back to top

Inscrivez-vous à la newsletter

Personnalisez votre expérience de navigation
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Quis ipsum suspendisse ultrices gravida.
Choisissez parmi les options ci-dessous.

Choisissez une option

Formulaire de contact Contactez-nous sur votre projet Contactez-nous via Messenger